Faire de l’aquabike à Fun Body, c’est faire du sport (presque) sans effort.

Ocea Gagliardi

“L’aquabike, pendant le confinement, c’était presque devenu « vital ». C’était mon échappatoire.”

Interview d’Ocea, adepte de l’aquabiking

Comment avez-vous entendu parler de Fun Body ?

J’ai entendu parler du club de fitness et d’aquabiking – Fun Body – par ma maman, qui est membre du club depuis longtemps. Elle faisait déjà de l’aquabike et elle m’a invitée à en faire une séance avec elle. Une séance m’a suffi, j’étais convaincue !

Depuis quand faites-vous de l’aquabike ?

J’ai adopté l’aquabike, en venant régulièrement, avant le premier confinement en 2020 ; je l’ai continué pendant mes pauses de télétravail, soit par des séances de 30 minutes ou de 45 minutes, selon le temps dont je disposais.

Quel est votre objectif fitness ?

Faire de l’aquabike à Fun Body, c’est faire du sport (presque) sans effort.

C’est allier l’utile à l’agréable. La motivation est là, sans que je n’aie à me forcer à venir et je vois les résultats ! L’aspect de ma peau a changé, ma silhouette s’est affinée, mes performances en cardio sont bien meilleures et ma forme aussi !

Votre routine fitness ?

Je cours beaucoup mais jamais en empruntant le même parcours, ni en me fixant le même objectif, justement pour éviter le côté routine.

Mais l’aquabike, pendant le confinement, c’était devenue plus qu’une routine, c’était presque devenu « vital ». C’était mon échappatoire. J’y allais pendant la pause de midi ou après le travail, pour couper ma journée ou me déconnecter du travail sur ordinateur.

Faire de l’aquabike a été une vraie aide morale à passer le cap du confinement ; j’ai pris l’habitude d’en faire deux à trois fois par semaine.

Qu’appréciez-vous à Fun Body ?

L’accueil avant tout ! L’équipe prend le temps de vous demander de vos nouvelles, de savoir comment ça va et ça, « c’est un petit rien qui change tout ».

La décoration est magnifique, les cabines privées sont spacieuses et confortables, de vrais cocons.

C’est vraiment mon moment, celui où je prends soin de moi, avec mon casque et ma série TV !

Quand préférez-vous venir au club de fitness ? Pourquoi ?

Je viens faire de l’aquabike au club en complément du jogging que je fais par ailleurs.

Je viens en semaine, pour me défouler après une grosse journée de travail, en séance de 30 minutes selon mon emploi du temps ; le week-end, je viens avec ma mère, idéalement pour une séance de 45 minutes, en cabine double.

C’est devenu notre rituel à nous. L’habitude est prise et quand on ne peut pas y aller, ça nous manque vraiment !